Passer de la drogue

De Guide du Zonard.
Version du 30 avril 2021 à 23:06 par 87.98.219.37 (discuter)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Ton baluchon, a priori tu as un baluchon. Une sorte de sac hippie indien mou qui peut faire oreiller. Dans ton baluchon c'est le bordel y'a des slips sales des chaussettes sales et du linge qui pue la mort. C'est la que tu fous la boulette, dans la merde. Le coup est classique et connu, mais au flic qui aura eu le courage de mettre sa main dans la merde pour 5 euros 50 de prise, au pire tu lui diras "TU AIMES CA GRATTER DANS MA MERDE HEIN? DIS LE QUE TU AIMES SENTIR MES PIEDS SUPER CRADES! HEIN TU L'AIMES MA MERDE!"

Sinon, il y a la technique pour trimbaler toute ta bonne came (ça marche aussi pour la mauvaise, celle qui donne des boutons, comme dirait mon dealer) dans les trains. Pour ceux qui traînent dans des trains bourrés de flics et autres douaniers comme par chez moi (près des frontières). Oui parce que ces suppôts du système corrompu n’hésitent pas à te contrôler/fouiller si ta tête ne leur revient pas, tu vois bien de quoi je parle. Technique testée moult fois en France et Belgique, notamment en revenant bien chargé des pays bas, et qui m'a sauvé à certains moments.

1° Se procurer un ou plusieurs grands (ou petits, ça dépend de la quantité) gobelets vides du Mcdonald's, ou de café dans les gares, enfin un contenant jetable et gratuit.

2° Placer la bonne médecine dedans, mais pas jusqu'en haut surtout si c'est des plantes vertes.

3° Bourrer le gobelet jusqu'à la gueule de serviettes en papiers chourées au Mcdo aussi. C'est pour qu'on ne puisse pas voir ce qu'il y a dedans, et pour bloquer l'odeur qui peut être très forte si les plantes vertes sont de bonne facture.

4° Fermer le gobelet avec le couvercle conçu pour.

5° Quand le train arrive, monter tout de suite dans le wagon vide, ou le plus vide, bourrer le petit paquet dans une poubelle (l'idéal c'est la poubelle de l'entre wagons) sans se faire voir par un honnête citoyen, puis aller s'installer tranquillement plus loin, et en descendant reprendre le matos quand personne regarde.

Ça peut paraître tout con, mais j'ai vu deux fois devant moi des zonards se faire ouvrir le sac et devoir descendre du train en compagnie des servants de la babylone. Cette technique m'a sauvé du même scénario. Même si on est tenté de juste mettre dans un sachet et à la poubelle, vaut mieux prendre le temps de bien cacher le matos dans un "déchet", pour pas qu'un honnête citoyen le découvre et appelle le contrôleur, ou qu'un autre zonard en profite à ta place ! Ceci dit, je n'ai jamais eu affaire aux clebards, pourtant il y en a dans les trains des fois, mais même si ces cons de ouafs le sentent, rien ne prouve que c'est à toi. Aussi, vaut mieux avoir son billet, parceque si tu te fais descendre du tchouk par le mec en mauve, t'auras du mal à lui expliquer que tu voudrais récupérer ton gobelet à la poubelle avant.


Sinon, autre technique mais qui coûte une dizaine d'euros, procure toi une fausse canette creuse dans un headshop, et là tu seras tout le temps tranquille. Met la bien en évidence dans ta bagnole. Aucuns douaniers ou flics ne crameront le truc. (Marche évidement pas pour les chiens, ceux la pour les tromper faut de la pisse de chienne ou une charogne, tout le reste ne marche pas).

En voiture, lors de passages de frontières ou de zones chaudes, n'oubliez jamais "plus c'est gros plus ça passe" (par exemple en évidence sur le tableau de bord etc.)

Puis une dernière pour la route, mais qui marche que avec un tout petit peu de came, fous la bien emballée dans un sandwich avec de la viande (qui a l'air bien degueu de préférence) et là personne va l'ouvrir pour vérifier. Et même si le chien se met à aboyer ou gesticuler dessus, le méchant policier croira sûrement que c'est que son bestiau a faim. Bon apres, si le flic est un vieux de la vieille, là il pigera vite le truc.